Renew Europe
Renew Europe se félicite de la nouvelle loi visant à lutter contre la diffusion de contenus terroristes en ligne
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
28.04.2021

Renew Europe se félicite de la nouvelle loi visant à lutter contre la diffusion de contenus terroristes en ligne

Ce soir, le Parlement européen a adopté le règlement tant attendu sur les contenus terroristes en ligne. Enfin, nous disposerons d'une législation appropriée au niveau européen pour retirer rapidement du web les contenus terroristes dangereux.

Maite Pagazaurtundúa, rapporteure fictive de Renew Europe sur le dossier du contenu terroriste en ligne, déclare : "Toute chance de progrès est bloquée si les citoyens ne se sentent pas en sécurité. Aujourd'hui, nous avons fait un pas important afin de garantir que les terroristes ne nous devancent pas dans l'écosystème numérique. Renew Europe peut être fier du travail accompli et du soutien qu'il a apporté à ce règlement."

La propagande terroriste a joué un rôle important dans les attaques terroristes, et la différence entre une vidéo en ligne pendant une heure et pendant 24 heures représente des millions de vues. C'est pourquoi l'obligation pour les plateformes en ligne de retirer le contenu terroriste dans l'heure qui suit la réception d'un ordre de retrait est essentielle.

Dans le même temps, garantir le respect de la liberté d'expression a été une priorité essentielle pour Renew Europe. Le règlement contient une définition uniforme de ce qui est considéré comme contenu terroriste afin de donner une clarté juridique et d'éliminer le risque d'excès et d'abus. En même temps, le règlement veille également à ce que les autorités compétentes désignées par les Etats membres, agissent en toute indépendance et dans le respect des droits fondamentaux.

Par ailleurs, il existe un mécanisme transfrontalier clair permettant de garantir que le contenu terroriste soit retiré rapidement dans tous les États membres, tout en maintenant des droits de regard substantiels de la part de l'État membre d'exécution lorsque l'ordre de retrait provient d'un autre État membre. Les États membres, les plateformes en ligne et les fournisseurs de contenu ont le droit de contester la mesure de suppression s'ils estiment qu'elle viole les droits fondamentaux. Grâce à ces garanties, nous avons trouvé un juste équilibre entre la lutte contre les contenus terroristes avant qu'ils ne puissent se propager et le maintien de la liberté d'expression.

En fin de compte, la législation n'est bonne que si elle est appliquée. Renew Europe espère donc que les États membres et la Commission prendront leurs responsabilités et appliqueront toutes les garanties pour lesquelles nous nous sommes tant battus.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 70 77
Mots-clés :
  • Civil Liberties, Justice and Home Affairs,
  • Plenary Session,
  • Press Release,
  • Terrorism,
  • Week News