Renew Europe
Renew Europe appelle le Président Erdoğan à revenir sur sa décision de se retirer de la Convention d'Istanbul
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
25.03.2021

Renew Europe appelle le Président Erdoğan à revenir sur sa décision de se retirer de la Convention d'Istanbul

A une époque où la pandémie de COVID-19 a entraîné une augmentation de la violence contre les femmes, il est incroyable et regrettable que la Turquie décide de se retirer de la Convention d'Istanbul. Cette convention, qui est la première de son genre et un instrument international juridiquement contraignant afin de lutter contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, est plus importante que jamais.

Renew Europe condamne la décision honteuse de la Turquie. Nous appelons maintenant le Président Recep Tayyip Erdoğan à écouter les voix de milliers de femmes turques qui manifestent pour leurs droits et leur protection ; revenez sur votre décision !

Dacian Cioloș, président de Renew Europe déclare : "Nous nous félicitons de la désescalade en Méditerranée orientale. La Turquie a envoyé des signaux positifs et nous espérons qu'elle continuera sur cette voie. Toutefois, nous ne pouvons pas oublier que la Turquie souhaite adhérer à l'UE et qu'elle s'est engagée à être un État démocratique fortement attaché à l'État de droit. Le retrait annoncé de la signature de la Turquie de la Convention d'Istanbul sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique n'est qu'un parmi une longue série de gestes inacceptables et honteux qui sapent la crédibilité de l'engagement démocratique de la Turquie. La Convention d'Istanbul est un acquis pour toutes les femmes du monde, il n'est pas concevable d'accepter le moindre recul. Les femmes turques peuvent compter sur notre soutien.

Si le président Erdoğan veut renouer un partenariat fructueux avec l'UE, il doit comprendre que les droits et valeurs fondamentaux en sont un élément non négociable."  

Soraya Rodríguez, membre de la commission de l'égalité des genres et des droits de la femme, ajoute : "La décision de la Turquie de se retirer de la Convention d'Istanbul est un signe clair de la détérioration des droits de l'homme dans le pays et envoie un message dangereux au niveau international. Cela est particulièrement inquiétant à un moment où nous devons rester unis pour éradiquer la violence à l'égard des femmes qui a considérablement augmenté en raison de la pandémie de COVID-19."

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 70 77
Mots-clés :
  • Droits de l'Homme ,
  • FEMM :: Droits de la femme et égalité des genres,
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release,
  • Turkey,
  • Week News,
  • Leader Press releases and news