Renew Europe
Macédoine du Nord et Albanie : Renew Europe réclame une conférence intergouvernementale inaugurale sans plus attendre
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
25.03.2021

Macédoine du Nord et Albanie : Renew Europe réclame une conférence intergouvernementale inaugurale sans plus attendre

Le Parlement européen a approuvé aujourd'hui les rapports d'avancement sur la Macédoine du Nord et l'Albanie, en mettant l'accent sur leurs réussites et leurs échecs dans le domaine des réformes institutionnelles, de l'état de droit et de la démocratie.

Pour le Groupe Renew Europe, le rapport sur la Macédoine du Nord reflète clairement ce que nous avons vu dans le pays ces dernières années. Skopje a démontré la continuité de son réel engagement dédié à l’adhésion européenne et la compréhension de la nécessité de mettre en œuvre des réformes démocratiques stables et inclusives, notamment en prenant des mesures importantes pour renforcer la démocratie et l'état de droit.

Ilhan Kyuchyuk, (Mouvement pour les droits et libertés, Bulgarie), député européen de Renew Europe, rapporteur du Parlement européen sur la Macédoine du Nord, a déclaré :

"Des revers tels que l'impact de la pandémie de COVID19 n'ont pas empêché le pays de se réformer. J'espère que la Macédoine du Nord et la Bulgarie reprendront le dialogue constructif sur les questions bilatérales en suspens afin d'obtenir des résultats durables. Arriver à un compromis sur un plan d'action de mesures concrètes, dont la mise en œuvre doit être régulièrement évaluée conformément au traité d'amitié, relancerait le processus et permettrait au Conseil de convoquer la première conférence intergouvernementale dès que possible."

Michal Šimečka (Slovaquie progressiste), député européen de Renew Europe, rapporteur fictif sur l'Albanie, a salué la poursuite de la mise en œuvre des réformes liées à l'adhésion à l'UE, mais il a souligné la nécessité d'une amélioration dans certains secteurs spécifiques :

"Les prochaines élections parlementaires constitueront un test important pour la démocratie albanaise. Nous attendons d'elles qu'elles soient à la hauteur des normes internationales les plus élevées. Dans le même temps, l'Albanie doit poursuivre les réformes cruciales dans le secteur de la justice et intensifier la lutte contre le crime organisé et la corruption afin de renforcer la confiance dans les institutions de l'État. L'État de droit est essentiel pour les perspectives d'adhésion de l'Albanie."

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Goleanu Lucian

Tel : +32 2 283 40 20
Mob : +32 474 09 14 39
Mots-clés :
  • AFET :: Affaires étrangères ,
  • Balkans,
  • Élargissement de l'Union européenne ,
  • Press Release,
  • Week News