Renew Europe
Pérou : Renew Europe appelle à une solution pacifique et constitutionnelle à la crise politique actuelle
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
16.11.2020

Pérou : Renew Europe appelle à une solution pacifique et constitutionnelle à la crise politique actuelle

Le groupe Renew Europe au Parlement européen est extrêmement préoccupé par la situation au Pérou et appelle tous les acteurs politiques du pays à trouver une issue à la crise. Nous condamnons l'usage disproportionné de la force par la police contre les manifestants, descendus dans les rues pendant ce que beaucoup qualifie de plus grave crise démocratique et des droits de l'homme depuis l'arrivée au pouvoir d'Alberto Fujimori.

Jordi Cañas (Ciudadanos, Espagne), député européen, premier vice-président de l'Assemblée parlementaire EUROLAT et coordinateur Eurolat du groupe Renew Europe, a déclaré :

"L'UE doit montrer le plus grand soutien à la démocratie péruvienne, à ses institutions et au respect de l'État de droit. De même, il doit contribuer à une solution pacifique et constitutionnelle, qui ouvre la voie à une présidence de consensus soutenue par le Congrès national et par la société péruvienne afin de diriger le pays jusqu'aux élections présidentielles d'avril 2021. Renew Europe s’efforcera de faire en sorte qu’il y ait une mission d'observation électorale pour ces élections, composée de députés du Parlement européen, en signe ferme de notre soutien à la démocratie au Pérou, en ces moments si importants pour l'avenir du pays et de la région".

Izaskun Bilbao Barandica (PNV, Espagne), députée européenne du groupe Renew Europe, vice-présidente de la délégation pour les relations avec les pays de la Communauté andine, a ajouté :

"Dans cette situation, il est prioritaire d'appeler au calme et à la responsabilité. La meilleure façon d'y parvenir est de mettre fin à la violence, de clarifier les conséquences de la répression sur les manifestants et les éventuelles disparitions de personnes. Par ailleurs, les autorités ont l'obligation de garantir la stabilité dans ce processus de transition. Il est également impératif d'exprimer notre solidarité envers les victimes.  Le calme, la responsabilité et le dialogue doivent caractériser les mois qui restent jusqu'en avril prochain, lorsque les citoyens éliront leurs nouveaux dirigeants dans le cadre d'un processus ouvert, transparent et assorti de toutes les garanties.  Tout autre moyen ne fera que générer de la douleur et de la souffrance".

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Goleanu Lucian

Tel : +32 2 283 40 20
Mob : +32 474 09 14 39
Mots-clés :
  • AFET :: Affaires étrangères ,
  • Press Release,
  • Week News