Renew Europe
Accord UE-Chine : Renew Europe se félicite d'un accord qui protège 100 indications de l’origine géographique européenne.
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
11.11.2020

Accord UE-Chine : Renew Europe se félicite d'un accord qui protège 100 indications de l’origine géographique européenne.

Le Parlement européen a donné aujourd'hui son approbation à l'accord UE-Chine sur la coopération et la protection des indications géographiques, le premier accord commercial bilatéral important que l'UE conclut avec la Chine.

Renew Europe s'engage à protéger nos agriculteurs et leurs produits dans le contexte de la mondialisation et se félicite de cet accord qui protégera 100 indications géographiques européennes. Renew Europe souligne la nécessité d'aller plus loin.

Marie-Pierre Vedrenne (MoDem, France), rapporteure fictive de Renew Europe sur ce dossier, a déclaré :

« Cet accord représente une première étape, qui garantit un niveau de protection élevé et sans précédent en Chine pour 100 Indications Géographiques Européennes pour les vins, les spiritueux et les produits agroalimentaires. Il protégera la qualité et le savoir-faire des produits européens et constitue une véritable protection pour les agriculteurs européens, notamment dans la lutte contre la concurrence déloyale et la contrefaçon. Notre objectif est d'augmenter rapidement le nombre d'indications géographiques protégées. »

Renew Europe est également vigilant quant à l'importance de veiller à ce que l'accord soit correctement mis en œuvre et pleinement respecté par la Chine. Renew Europe demande instamment au responsable de l'application des règles commerciales récemment nommé, de jouer un rôle clé dans le contrôle de la bonne mise en œuvre et d'intervenir immédiatement en cas de violation présumée de l'accord. Par ailleurs, il faut veiller tout particulièrement à ce que l'accord entre les États-Unis et la Chine n’affectera pas la mise en œuvre de notre accord.

Marie-Pierre Vedrenne (MoDem, France), rapporteure fictive de Renew Europe, a ajouté :

« Cet accord contribue au renforcement de notre dialogue avec la Chine. Toutefois, nous devons être très clairs avec notre partenaire : La Chine doit renforcer sa participation à l'Organisation mondiale du commerce, et les négociations actuelles en vue d'un accord sur les investissements entre la Chine et l'UE devront être fondées sur nos valeurs. Ouïgours, Hong-Kong, Tibet : nous ne pouvons pas penser à renforcer les relations UE-Chine au prix de notre silence sur la situation alarmante des droits de l'homme dans le pays. La coopération avec la Chine doit aller de pair avec la fermeté sur la question des droits de l'homme, des droits des minorités et du respect des objectifs climatiques. »

Mots-clés :
  • INTA :: Commerce international ,
  • Week News,
  • Leader Press releases and news