Renew Europe
Renew Europe fait avancer l’Europe en réformant le système budgétaire de l'UE pour la période 2021-2027
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
10.11.2020

Renew Europe fait avancer l’Europe en réformant le système budgétaire de l'UE pour la période 2021-2027

Renew Europe est fier d'avoir joué un rôle central dans l'élaboration de la réforme du système budgétaire de l'Union européenne, après qu'un accord ait été obtenu aujourd'hui à la suite de longues négociations avec le Conseil sur le cadre financier pluriannuel 2021-2027 et les ressources propres. Cet accord représente un succès majeur pour les citoyens européens, confrontés à une grave crise sanitaire, économique et sociale.

Renew Europe accueille tout particulièrement ces éléments clés de l'accord :

- Autonomie budgétaire de l'UE : un calendrier détaillé pour l'introduction de nouvelles ressources propres, comprenant une contribution sur les déchets plastiques qui entrera en vigueur en 2021, une taxe numérique, un mécanisme d'ajustement aux frontières de la taxe carbone, les revenus du marché intérieur du carbone d'ici 2023, et une taxe sur les transactions financières (TTF) à mettre en place d'ici 2026 au plus tard.

- Investissements supplémentaires : Les budgets prévus pour une série de programmes importants pour l'UE, et que le Conseil avait sous-dotés, seront finalement augmentés grâce à la création de nouveaux mécanismes, à hauteur de 16 milliards d'euros. La politique européenne de santé, EU4Health, voit ainsi son financement tripler, les programmes de recherche et d'innovation se rapprochent de l'ambition de 3% du PIB. Le programme Droit et valeurs sera doublé, InvestEU, ERASMUS et Frontex renforcés. Cela permettra à l'Union de tirer les leçons de la pandémie de COVID en soutenant mieux nos professionnels de la santé, de renforcer ses actions pour mieux défendre nos valeurs, soutenir nos jeunes, nos entrepreneurs et protéger nos frontières davantage. 

- Climat & biodiversité : conformément à la volonté de Renew Europe en faveur d'une véritable transition pour lutter contre le changement climatique, l'accord garantit un engagement horizontal minimum de 30% pour les dépenses climatiques et un nouvel objectif de dépenses pour la biodiversité atteignant 10% à partir de 2026.

Par ailleurs, le compromis final garantit que les parlementaires seront impliqués dans le suivi et l'évaluation des recettes affectées avec un véritable droit de regard pour les députés.

Le temps presse pour que les fonds de relance soutiennent l'économie de l'UE. Le compromis d'aujourd'hui devrait désormais ouvrir la voie à la mise en œuvre du plan de relance européen. Avec le paquet global convenu ces derniers jours, l'Union doit désormais émerger comme une puissance où la prospérité est d'autant plus solide qu'elle s'accompagne de valeurs partagées grâce à la conditionnalité de l'État de droit.

Dacian Cioloş, président du groupe Renew Europe, a déclaré: « Je remercie chaleureusement notre équipe de négociation qui est parvenue à faire évoluer l’accord conclu en juillet par le Conseil vers des paramètres clés pour Renew Europe. Dans les années à venir, l'impact cumulatif du budget européen et du plan de relance changeront la donne, avec des effets tangibles pour tous les citoyens européens, en particulier la jeune génération confrontée à des défis considérables. Je suis ravi qu'avec cet accord, l'Europe soutienne mieux nos professionnels de la santé, nos étudiants, nos chercheurs ainsi que nos entrepreneurs. Avec une vision commune très claire, cet accord permettra non seulement de réparer, mais aussi de transformer notre économie autour du pacte vert et de la stratégie numérique. L'Union pourra désormais émerger comme une véritable puissance où la prospérité est d'autant plus solide qu'elle s'accompagne de valeurs communes».

Valérie Hayer (Renaissance, France), rapporteure sur les ressources propres, négociatrice au nom du Parlement européen et coordinatrice sur le CFP a ajouté: « Tout pro-européen se souviendra de ce jour où les eurodéputés ont changé le cours de l'histoire: grâce à cet accord sans précédent sur les ressources propres, l'UE sera plus autonome. Grâce à la ténacité du Parlement européen, qui était moqué par certains dans quelques capitales de l’UE il y a quelques semaines, 16 milliards d'euros ont été obtenus pour tripler notre budget santé, se rapprocher de notre objectif de 3% du PIB pour la R&I, pour la protection de nos frontières et en faveur de la prochaine génération Erasmus ».

Moritz KÖRNER (FDP, Allemagne), porte-parole de Renew Europe pour le CFP et la conditionnalité de l'État de droit, a conclu : « Le nouveau budget de l'UE améliore les priorités de l'Union pour les sept prochaines années. Le fait que le Parlement ait obtenu que davantage de fonds soient consacrés aux investissements futurs dans les domaines de la recherche, de la numérisation, de l'éducation et de la protection du climat est un énorme succès. Néanmoins, une orientation encore plus forte vers l'avenir aurait été souhaitable. Le Parlement européen s'est battu pour la modernisation de l'UE, la présidence allemande du Conseil pour la satisfaction d'intérêts nationaux particuliers. »

 

-----------------------------------------------

 

Renew Europe fait avancer l’Europe en réformant le système budgétaire de l'UE pour la période 2021-2027

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Laude Yannick

Tel : +32 2 284 31 69
Mob : +32 495 22 78 37
Mots-clés :
  • BUDG :: Budgets ,
  • Press Release,
  • Recovery strategy,
  • Leader Press releases and news