Renew Europe
Pologne : Renew Europe condamne la "misogynie institutionnalisée" et exprime ses préoccupations concernant l'État de droit
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
28.10.2020

Pologne : Renew Europe condamne la "misogynie institutionnalisée" et exprime ses préoccupations concernant l'État de droit

Le groupe Renew Europe exprime sa solidarité enverx les femmes en Pologne. Nous sommes uni aux côtés de milliers de femmes polonaises courageuses qui luttent pour leurs droits fondamentaux. 

Les lois polonaises sur l'avortement sont déjà parmi les plus strictes d'Europe, mais avec la décision du Tribunal constitutionnel polonais - qui est sous le contrôle du gouvernement PiS polonais - les avortements seront presque entièrement interdits en Pologne.

La décision du Tribunal constitutionnel s'inscrit dans le contexte des interventions répétées du gouvernement afin de miner les droits des femmes, ainsi que des réformes qui ont affaibli l'indépendance du pouvoir judiciaire, la liberté des médias et l'État de droit dans le pays. Le démantèlement de l'État de droit en Pologne se poursuit depuis des années et les conséquences sur les droits fondamentaux sont alarmantes. Renew Europe continuera ne cessera de lutter contre le recul de l'État de droit et de faire entendre notre voix en faveur des droits des femmes.

Samira Rafaela, députée européenne, coordinatrice de la commission des droits de la femme et de l'égalité des genres, réagit :

"Nous soutenons les femmes en Pologne et nous sommes à leurs côtés. Elles ne sont pas seules dans la lutte pour les droits des femmes. Nous les rejoindrons. Les droits des femmes sont des droits de l'homme. Chaque femme a le droit d'avoir un avortement sûr et légal. La Pologne doit respecter l'État de droit et les droits fondamentaux des femmes. Renew Europe ne reculera pas et nous exigerons l'égalité des droits et le respect de l'État de droit. Aucun financement communautaire ne peut être accordé, comme c'est le cas actuellement, au gouvernement polonais si les choses continuent ainsi. Nous ne cesserons de soutenir les organisations civiles et les hommes politiques libéraux en Pologne afin de créer la force dont nous avons tant besoin. Cela prend trop de temps et nous n'avons plus le temps d'attendre".

Michal Šimečka, député européen, vice-président de Renew Europe et rapporteur du rapport du Parlement européen sur la Pologne a ajouté :

"L'Europe doit soutenir les femmes polonaises dans leur quête d'une dignité élémentaire et du contrôle de leur corps. Les protestations sont le résultat de l'érosion continue de l'État de droit en Pologne, car le Tribunal constitutionnel est illégalement composé et s'inspire des orientations politiques de Jarosław Kaczyński. Le parti PiS, utilisant la propagande de l'État, a institutionnalisé la misogynie".

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 70 77
Mots-clés :
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release,
  • Week News