Renew Europe
Renew Europe réclame un financement plus important pour le programme UE pour la santé
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
14.10.2020

Renew Europe réclame un financement plus important pour le programme UE pour la santé

Le programme EU pour la santé (EU4Health) tient compte des enseignements tirés de la crise Covid-19 afin d’aborder les questions de santé à tous les stades : préparation à tout type de crise sanitaire, prévention et promotion de la santé, recherche holistique et souveraineté pharmaceutique grâce à un marché européen des médicaments efficace, avec le souci constant de réduire les inégalités en matière de santé et de garantir l'égalité d'accès aux soins pour les populations les plus vulnérables. Le programme vise à promouvoir et à soutenir les projets des gouvernements, des organisations de santé et des ONG dans toute l'UE.

Le rapport final sur EU4Health, adopté aujourd'hui par la commission parlementaire de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI), est dans l'ensemble très favorable.

Les retombées de la crise COVID-19 ont souligné la nécessité de renforcer les systèmes de santé nationaux ainsi que la coordination entre eux. Un programme autonome représente un pas en avant, et Renew Europe l'a saisi comme une opportunité de placer les systèmes de santé et les politiques de santé en général plus fermement sur le radar européen. Cela va au-delà de la pandémie actuelle : pour une Union européenne qui parle toujours de "grandes choses", le programme EU4Health est la voie à suivre.

Mais l'approbation de la commission ENVI appelle en particulier à renforcer financièrement le programme d'action pour la santé, tel que proposé à l'origine par la Commission européenne dans le cadre financier pluriannuel pour 2021-27. Renew Europe ne soutient pas les réductions drastiques effectuées par le Conseil en juillet dernier et est prêt à se battre pour un budget européen adéquat pour la santé.

Véronique Trillet-Lenoir (Liste Renaissance, FR), rapporteure fictive, explique : "Au cours des négociations, nous avons promu l'approche ‘santé dans les politiques’. Le rapport adopté demande une évaluation systématique de l'impact des politiques de l'UE sur la santé, afin de garantir leur effet positif sur l'amélioration de la santé et du bien-être de nos citoyens. Il s'agit du tout premier pas vers le renforcement de la politique européenne de la santé".

Nicolae Ştefănută, eurodéputé, qui a écrit un rapport sur le dossier en commission BUDG, a fait valoir que les réductions décidées par le Conseil européen réduiraient à néant l'ambition du programme : "S'il est financé correctement, Eu4Health profitera grandement à nos citoyens. Les coupes massives du Conseil ont transformé les ambitions du programme EU4Health en poudre aux yeux. Mais le Parlement européen se battra pour un budget qui permette à EU4Health de devenir un programme de poids pour la santé des citoyens".

Chrysoula Zacharopoulou (Liste Renaissance, FR), rapporteure de la commission FEMM, ajoute : "La pandémie a exacerbé les inégalités existantes en matière de santé, notamment la vulnérabilité des femmes en ce qui concerne leur santé et leurs droits sexuels et génésiques. En particulier, l'accès à la contraception, les soins de santé maternelle adéquats et le droit à un avortement sûr doivent être considérés comme des services de santé essentiels également en temps de crise. Le programme EU4health doit tenir dûment compte de ces besoins et défis spécifiques, et Renew Europe fera pression afin d'améliorer le texte en plénière".

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Vincent Stuer

Mob : +32 473 29 04 43
Mots-clés :
  • ENVI :: Environnement, santé publique et sécurité alimentaire,
  • Press Release,
  • Week News