Renew Europe
Venezuela : Renew Europe déplore la mission diplomatique de l'UE à Caracas la semaine dernière et demande un débat en plénière avec le HR/VP Josep Borrell
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
30.09.2020

Venezuela : Renew Europe déplore la mission diplomatique de l'UE à Caracas la semaine dernière et demande un débat en plénière avec le HR/VP Josep Borrell

Le groupe Renew Europe au Parlement européen demande un débat en plénière avec le HR/VP Josep Borrell, suite à la mission la semaine dernière du Service européen pour l'action extérieure à Caracas, qui soulève un certain nombre de préoccupations quant à son contenu et son mandat.

Dacian Cioloș (Co-Président USR PLUS, Roumanie), président du groupe Renew Europe, qui soumettra la demande de débat à la Conférence des présidents, juge cette mission diplomatique de l'UE inacceptable :

"Le Parlement européen et une grande majorité des États membres de l'Union européenne ont reconnu M. Juan Guaidó, comme le président légitime par intérim du Venezuela et donc comme le principal interlocuteur pour tout dialogue officiel à mener entre cette Union et le Venezuela. Il n'est donc pas acceptable de mener une mission diplomatique à Caracas au nom de l'Union européenne et de l'ignorer. Notre groupe demande une clarification du Service européen pour l'action extérieure et du HR/VP Borrell en ce qui concerne cette mission. Renew Europe demande fermement au SEAE d'agir dans le cadre du principe démocratique qui caractérise l'UE et de respecter le rôle de M. Guaidó en tant que chef d'État du Venezuela".

Jordi Cañas (Ciudadanos, Espagne), député européen, premier vice-président de l'Assemblée parlementaire EUROLAT et coordinateur Eurolat du groupe Renew Europe, a ajouté :

"Le Haut Représentant doit de toute urgence clarifier son mandat pour envoyer une mission diplomatique à Caracas afin de rencontrer le gouvernement de Maduro, et s'il avait l'approbation du Président de la Commission. Le seul interlocuteur légitime reconnu par le Parlement européen est l'Assemblée nationale, et toute tentative de disculper le régime, de légitimer la farce électorale prévue pour le 6 décembre, sera totalement rejetée par cette Assemblée".

Dita Charanzová (ANO, République tchèque), vice-présidente du Parlement européen chargée des relations avec l'Amérique latine, a conclu :

"La position du Parlement européen a été cohérente et claire : nous reconnaissons Juan Guaidó comme le président légitime par intérim du Venezuela. Le Haut Représentant a fermé les yeux sur notre position en envoyant cette mission pour négocier avec la dictature de Maduro, et doit clarifier cela au Parlement européen la semaine prochaine et répondre à nos questions. Nous avons besoin d'une approche commune en matière de politique étrangère, et des actions comme celle-ci la compromettent gravement".

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Goleanu Lucian

Tel : +32 2 283 40 20
Mob : +32 474 09 14 39
Mots-clés :
  • AFET :: Affaires étrangères ,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Leader Press releases and news