Renew Europe
Renew Europe à la tête de la lutte contre le cancer
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
28.09.2020

Renew Europe à la tête de la lutte contre le cancer

Chaque année, 1,4 million d'Européens meurent du cancer, les nouveaux cas de cancer devraient atteindre 3,9 millions d'ici 2040, et les conséquences pour les patients survivants et leurs familles sont souvent graves et persistantes. Le Parlement européen a promis d'intensifier la lutte contre le cancer grâce à un plan à l'échelle de l'UE visant à s'attaquer à tous les aspects de la maladie, depuis l'amélioration des campagnes de prévention, du dépistage et du diagnostic jusqu'aux soins centrés sur le patient, en passant par une approche fondée sur les droits pour faciliter le retour à la vie normale des personnes concernées.

Les députés européens de Renew Europe ont également pris la tête de la nouvelle commission spéciale pour vaincre le cancer (BECA). Le rôle important de rapporteur reviendra également à Véronique Trillet-Lenoir (Liste Renaissance, FR) députée européenne de Renew Europe et oncologue médicale,: "Le cancer est une maladie d'injustice sociale. Nous sommes inégaux en matière de prévention, inégalement protégés contre les cancérigènes environnementaux, inégalement éduqués aux comportements à risque, inégalement armés contre la désinformation. D'un pays à l'autre en Europe, nous sommes inégaux en termes d'accès rapide à des soins de qualité. Enfin, après la maladie, nous sommes inégaux dans notre capacité à retrouver un emploi, une indépendance financière et une vie sociale et affective harmonieuse. L'objectif d'un plan européen de lutte contre le cancer est, bien sûr, de lutter contre l'une des principales causes de décès en Europe et de grandes souffrances pour des millions de citoyens, mais aussi d'amorcer la réduction des inégalités en matière de santé, puis d'avancer vers une véritable ‘Union de la santé’".

"La commission ‘Vaincre le cancer’ du Parlement européen n'est pas là pour faire de la politique", commente le coordinateur Nicolae Ștefănuță (Uniunea Salvați România, RO), "Nous ne sommes pas là pour plaisanter parce que nous voulons faire de véritables progrès afin de vaincre le cancer en Europe. Pour cela, nous avons besoin d'une volonté politique. Nous avons besoin que le Conseil s'engage et que la Commission exécute. L'étape d'aujourd'hui, qui consiste à remettre le rapport à une combattante de longue date contre le cancer, une oncologue et un femme politique de la santé, témoigne de cette ambition".

"En ce qui concerne la réforme de nos systèmes de santé et de protection sociale, les efforts de lutte contre le cancer sont un modèle pour la manière dont nous abordons d'autres maladies. Les mesures incluses dans le plan européen de lutte contre le cancer pourraient alors s'appliquer plus largement aux personnes atteintes de maladies chroniques. Beaucoup de choses dépendent de ce rapport, et je me réjouis d'y travailler", souligne Véronique Trillet-Lenoir.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Vincent Stuer

Mob : +32 473 29 04 43
Mots-clés :
  • Press Release,
  • Santé ,
  • Week News