Renew Europe
Conseil d'administration de la BCE : nommer une femme et un homme parmi lesquels le Parlement pourra choisir, déclarent les députés européens de Renew Europe.
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
24.09.2020

Conseil d'administration de la BCE : nommer une femme et un homme parmi lesquels le Parlement pourra choisir, déclarent les députés européens de Renew Europe.

Les députés européens de Renew Europe au sein de la commission affaires économiques et monétaires (ECON) ont adopté des lignes directrices sur les principes de toutes les futures nominations nécessitant l'approbation du Parlement, y compris la BCE et la principale institution financière de l'UE.

Il s'agit d'une priorité essentielle pour les députés européens ECON de Renew Europe qui demandent aux États membres de proposer une liste restreinte équilibrée en termes de sexe, comprenant au moins deux noms pour chaque nomination de haut niveau nécessitant l'approbation de la commission ECON.

Les députés européens ECON de Renew Europe ont décidé d'appliquer ces principes au poste vacant de membre du directoire de la BCE, car le mandat d'un membre du directoire en exercice, Yves Mersch, arrive à échéance en décembre de cette année. La date limite de dépôt des candidatures pour ce poste est fixée au vendredi 25 septembre.  

Le Parlement européen se félicite de sa position ferme sur la question de l'équilibre entre les sexes et a demandé à plusieurs reprises au Conseil de proposer des listes restreintes équilibrées de candidats pour les postes de la BCE. Bien que certains progrès aient été réalisés pour les agences européennes de surveillance, ces appels sont maintes fois ignorés lorsqu'il s'agit de la BCE, et nous craignons que le Parlement ne soit à nouveau confronté qu'à des candidats masculins.

Si le Conseil ne présente pas de candidat masculin et féminin, les députés européens de Renew Europe ne soutiendront pas le candidat désigné.

Luis Garicano, député européen, vice-président de Renew Europe et coordinateur de Renew Europe au sein de la commission ECON, a déclaré :

« Actuellement, seuls 2 des 25 membres du conseil des gouverneurs de la BCE sont des femmes. Les gouvernements de l'UE continuent de perpétuer cette situation inacceptable lorsqu'ils s'obstinent à défier le souhait du Parlement d'établir des listes de candidats présélectionnés pour l'équilibre entre les sexes. Dans le cadre de Renew Europe, nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour corriger cette absurdité. »

Stéphanie Yon-Courtin, députée européenne, vice-présidente de la commission ECON et vice-coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission parlementaire, a ajouté :

« Les députés européens ECON de Renew Europe représentent un véritable contrôle démocratique pour toutes les nominations de haut niveau. Le Parlement ne peut plus être confronté au choix binaire d'approuver ou de rejeter un seul candidat, un homme à peu près à chaque fois. »

Monica Semedo, députée européenne, membre suppléante de la commission ECON et auteure des lignes directrices, a conclu :

« Le Parlement européen doit montrer l'exemple et soutenir fermement les valeurs de justice et d'égalité.  Si nous voulons que davantage de femmes siègent dans les conseils d'administration, nous devons en tenir compte dans nos institutions et garantir une procédure de candidature équitable et équilibrée entre les sexes.»

 

 

Note aux rédactions:

Nominations ECON - les principes de Renew Europe pour toutes les futures nominations

 

Nous, députés européens Renew Europe au sein de la commission ECON, nous engageons à respecter les principes suivants pour toutes les futures nominations nécessitant l'approbation de la commission ECON.

  1. Clarifier les procédures de nomination pour chaque AES afin d'assurer un véritable rôle au Parlement européen dans la sélection des candidats

- Nous demandons à la Commission de proposer des modifications aux règlements des  AES et autres textes pertinents afin d'accroître le contrôle du Parlement européen et de parvenir à la diversité des sexes dans le processus de nomination et de sélection.

- Nous avons constaté récemment que les procédures informelles actuelles ne sont pas suffisantes, car elles n'offrent pas le niveau de transparence que le Parlement européen devrait défendre.

- La nouvelle procédure devrait inclure des auditions publiques avec tous les candidats présélectionnés en règle générale, suivies par l'adoption de recommandations du Parlement européen identifiant les candidats préférés.

 

  1. Refuser de prendre en considération les listes de candidats qui ne sont pas équilibrées entre les sexes

- Ceci est en accord avec la résolution du Parlement européen du 14 mars 2019 sur l'équilibre entre les sexes dans les nominations des affaires économiques et monétaires de l'UE.

- Nous nous engageons à utiliser tous les moyens d'action formels et informels pour influencer le processus de sélection, y compris des campagnes de communication, des conversations informelles avec les parties prenantes concernées et, si nécessaire, le report des votes ou le refus de l'approbation des candidats.

 

  1. Exiger de tous les candidats qu'ils s'engagent à intégrer l'équilibre des sexes et la diversité pendant leur mandat

- Les engagements doivent être publics, par écrit et oralement, et comprendre des actions spécifiques dotées d’un calendrier précis de réalisation, permettant au PE d'exercer son contrôle.

- L'intégration de la diversité des sexes devrait être au cœur des engagements et, plus largement, la diversité devrait être prise en compte.

- Les engagements devraient s'appliquer à tous les niveaux de l'organisation concernée, afin de permettre l'émergence d'un groupe diversifié de futurs dirigeants, et viser à imiter les meilleures pratiques dans toutes les agences et organes de l'UE concernés soumis au contrôle du Parlement européen.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Sebastian Rodriguez Perez

Mob : +32 496 89 72 99

 

Mots-clés :
  • ECB,
  • ECON :: Affaires Economiques et Monétaires,
  • Press Release,
  • Week News