Renew Europe
Les gouvernements et les institutions de l'UE doivent adopter le plan d'action de l'UE contre le racisme
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
16.09.2020

Les gouvernements et les institutions de l'UE doivent adopter le plan d'action de l'UE contre le racisme

Lors du discours annuel sur l'état de l'Union européenne, la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a dévoilé aujourd'hui un plan d'action contre le racisme. Le groupe Renew Europe du Parlement européen se félicite du plan d'action de la Commission. En particulier, l'annonce du renforcement des lois antidiscriminatoires de l'UE.  Les membres de Renew Europe demandent depuis longtemps que la lutte contre le racisme en Europe soit intensifiée, en exigeant qu'un cadre européen contraignant de lutte contre le racisme soit suivi par les États membres et en exigeant l'adoption de la directive antidiscrimination de 2008, bloquée par les États membres. Ils suggèrent également, entre autres choses, la création d'un nouveau groupe de travail interinstitutionnel et des mesures visant à garantir la diversité des institutions européennes.  La lutte contre l'intolérance en Europe et la poursuite de la promotion de la non-discrimination pour tous les motifs constituent l'une des principales priorités de Renew Europe.

Samira Rafaela (D66, Pays-Bas), députée européenne, coprésidente de l'intergroupe "Antiracisme et diversité", a réagi aujourd'hui :

 "Je me réjouis que la Commission européenne mettra en place de nouvelles mesures qui rendra les États membres également responsables de la mise en œuvre du plan d'action contre le racisme. La participation active des États membres est essentielle pour notre mission commune de lutte contre le racisme et la discrimination. Étant proche de tous nos citoyens, la participation de la société civile est également cruciale pour mener à bien le plan d'action antiraciste".

Hilde Vautmans, députée européenne (Open VLD, Belgique), vice-présidente de l'intergroupe "Antiracisme et diversité" et suppléante au sein de la commission parlementaire des libertés civiles, a commenté la situation :

"Aujourd'hui est un jour d'espoir pour tous ceux qui ont élevé leur voix lors des marches de protestation en juin. En présentant aujourd'hui le plan d'action de l'UE, la Commission von der Leyen montre à quel point elle est déterminée à lutter contre le racisme structurel et la discrimination en Europe. Je me réjouis que plusieurs des recommandations du Parlement européen soient incluses dans le plan. Il est maintenant temps de prouver que ce plan d'action n'est pas un simple bout de papier de plus, mais qu'il s'agit véritablement d'un plan d'action pour nos États membres et nos institutions afin d'agir contre le racisme et la discrimination en Europe".

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 7077
Mots-clés :
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release,
  • Racism,
  • Week News