Renew Europe
Biélorussie : Renew Europe réclame une stratégie globale de l'UE
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
09.07.2020

Biélorussie : Renew Europe réclame une stratégie globale de l'UE

À l'initiative du groupe Renew Europe au Parlement européen, les députés européens ont débattu aujourd'hui de la situation en Biélorussie, où les citoyens sont descendus dans la rue afin de protester contre la répression du gouvernement à l'encontre des médias et des candidats rivaux du président Alexandre Loukachenko lors des prochaines élections présidentielles du 9 août. Viktor Babariko, ancien directeur de la banque commerciale Belgazprombank, a été interrogé sur des allégations d'évasion fiscale et de blanchiment d'argent et se trouve derrière les barreaux. Il en a été de même pour Sergei Tikhanovsk et Nikolai Statkevichi, tous deux précédemment interdits de candidature. 

Au pouvoir depuis 26 ans, le président Alexandre Loukachenko, parfois appelé le dernier dictateur d'Europe, a affaibli ses relations avec Moscou, longtemps son plus proche allié et principal bienfaiteur, en accusant la Russie de "se mêler" des prochaines élections en Biélorussie.

Petras Auštrevičius (Mouvement libéral lituanien), eurodéputé de Renew Europe, rapporteur du Parlement européen sur la Biélorussie, a déclaré :

"Sur la base de violations massives des élections et de comportements brutaux, le régime biélorusse est revenu à l'époque des prisonniers d’opinion. L'Union européenne doit rester ouverte et soutenir le peuple biélorusse. L'UE a besoin d'une stratégie globale pour la Biélorussie, fondée sur une perspective européenne, le respect du principe de souveraineté, la gouvernance démocratique, des élections libres et équitables, une société pluraliste et des normes internationales de sécurité nucléaire".

Karin Karlsbro (Suède - Liberalerna), vice-présidente de la délégation pour les relations avec la Biélorussie, a ajouté :

"La mauvaise gestion du régime de Loukachenko est devenue encore plus évidente lors de la crise du Corona virus et il est temps d'agir maintenant. Les prochaines élections et le mécontentement croissant donnent à l'UE une rare occasion d'exiger des élections démocratiques en Biélorussie, et l'UE devrait saisir cette occasion".

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Goleanu Lucian

Tel : +32 2 283 40 20
Mob : +32 474 09 14 39
Mots-clés :
  • AFET :: Affaires étrangères ,
  • Press Release,
  • Week News