Renew Europe
Relance COVID-19 : La réponse de l'UE à cette crise doit être à la hauteur de son ampleur
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
27.05.2020

Relance COVID-19 : La réponse de l'UE à cette crise doit être à la hauteur de son ampleur

Les députés européens de Renew Europe, qui ont défendu sans relâche une réponse européenne à la pandémie de COVID-19 fondée sur la solidarité et l'unité, ont réagi aujourd'hui à l'annonce de la proposition de la Commission européenne concernant un budget à long terme de l'Union européenne et un fonds de relance coronavirus.

Dacian Cioloş, président de Renew Europe, a commenté :

"La solution proposée par la présidente von der Leyen pour que la Commission emprunte de l'argent sur le marché est remarquable. Je salue cette approche : une solution européenne pour un problème européen. La réponse de l'UE à cette crise doit être à la hauteur de son ampleur. Nous devons restaurer les perspectives économiques, nous devons sauvegarder et créer de nouveaux emplois, nous devons nous concentrer sur des investissements présentant une réelle valeur ajoutée européenne, sous-tendus par les principes de solidarité et d'unité".

"Le groupe Renew Europe ne soutiendra qu'un CFP où l'État de droit et le respect des valeurs européennes sont une condition pour recevoir des fonds européens. Non pas pour pénaliser les citoyens, mais les gouvernements et les hommes politiques qui ne respectent pas les règles". Voir l'intervention compète ici.

Malik Azmani, député européen et premier vice-président de Renew Europe, a déclaré :

"Nous devons faire face à cette crise avec une réponse européenne unifiée. Afin de relancer l'économie, nous devons investir notre argent de manière judicieuse et efficace. Cela signifie qu'il faut investir dans une économie moderne fondée sur de nouvelles priorités et réformer nos économies pour être prêts à faire face aux prochaines crises. Le plan de relance doit être financièrement sain, solide et durable car nous ne pouvons pas laisser les générations futures dans un endettement perpétuel".

Valérie Hayer, députée européenne, co-négociatrice du Parlement sur le prochain budget de 7 ans, a ajouté :

"Certains essaient de nous faire croire que nous n'avons pas l'argent nécessaire pour sortir de cette crise. Mais nous savons tous où se trouve cet argent : laissez les grandes entreprises technologiques, les multinationales pratiquant l'optimisation fiscale et les grandes industries étrangères qui ne respectent pas nos règles environnementales payer pour l'emprunt. Donnons à l'Europe la gloire attendue par les citoyens".

Luis Garicano, député européen, vice-président de Renew Europe, qui a codirigé les négociations sur la résolution du PE concernant la réponse économique au COVID-19, a conclu :

"Nous nous félicitons que la Commission européenne ait pris en compte les demandes du Parlement européen d'il y a quelques semaines. L'Europe a décidé de faire un pas en avant historique : l'Union européenne va émettre de la dette pour financer un plan de relance économique ambitieux permettant de réaliser des investissements dans les États membres. Cinq cents milliards d'euros d'investissements directs et 250 milliards de prêts, c'est un bon équilibre".

"L'important maintenant est que le plan de relance soit mis en place rapidement. Au cours des deux derniers mois, chaque jour, 13 000 personnes ont perdu leur emploi en Espagne, par exemple, et plus de 2 000 entreprises ont fermé leurs portes.  Nous ne pouvons plus perdre de temps avec des discussions entre pays. Le plan de relance doit être activé le plus rapidement possible avant qu'il ne reste plus rien à reconstruire".

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Mots-clés :
  • BUDG :: Budgets ,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Leader Press releases and news