Renew Europe
Paquet transport : Le groupe Renew Europe se félicite de l'adoption par le Parlement européen de modifications législatives temporaires visant à réduire l'impact du COVID-19
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
15.05.2020

Paquet transport : Le groupe Renew Europe se félicite de l'adoption par le Parlement européen de modifications législatives temporaires visant à réduire l'impact du COVID-19

Le groupe Renew Europe au Parlement européen se félicite de l'adoption aujourd'hui, dans le cadre de la procédure d'urgence, de quatre rapports relatifs aux transports visant à adapter temporairement la législation existante à la situation extraordinaire créée par l'épidémie de COVID-19. Fortement touché par la crise actuelle, le secteur des transports doit bénéficier de mesures spécifiques au niveau de l'UE afin d'aider les opérateurs à fonctionner dans ces circonstances exceptionnelles.

José Ramón Bauzá, député européen coordinateur du groupe Renew Europe au sein de la commission TRAN et rapporteur fictif sur le rapport Omnibus, a déclaré :

"Tous les modes de transport bénéficieront des propositions adoptées aujourd'hui par le Parlement, garantissant une sécurité juridique, visant à éviter d'éventuelles perturbations du marché et à préserver le bon fonctionnement du marché intérieur. Nous devons apporter au secteur sécurité et confiance en ces temps de crise en résolvant les problèmes, en supprimant les charges administratives et en augmentant la flexibilité.  Nous devons faire en sorte que le secteur des transports de l'UE surmonte les difficultés causées par la crise et sorte renforcé du COVID-19". 

Jan-Christoph Oetjen, député européen du groupe Renew Europe et rapporteur fictif sur le dossier de l'aviation, a ajouté :

"Les mesures d'aide au secteur de l'aviation, adoptées aujourd'hui, montrent que l'Union européenne peut agir rapidement pour adopter des modifications législatives afin d'atténuer les conséquences de la crise. Je me félicite vivement de l'issue de la procédure d'urgence. Les règles d'octroi de licences aux transporteurs aériens ont été temporairement modifiées pour atténuer les problèmes financiers et, grâce à la prolongation des contrats des prestataires de services d'assistance au sol, les aéroports ne pourront plus voir ces sociétés faire faillite".

Izaskun Bilbao Barandica, députée européenne du groupe Renew Europe et rapporteure fictive sur le dossier ferroviaire, a déclaré que la pandémie nous a obligés à adapter la directive sur l'interopérabilité aux circonstances actuelles, mais que cela ne doit pas servir d’excuse aux États membres pour retarder la mise en œuvre du précédent paquet ferroviaire :

"Nous proposons de prolonger la période de transposition jusqu'au 31 octobre et de modifier les pouvoirs de contrôle de la CE. Nous devons mettre fin au protectionnisme caché, utilisé par les États pour fragmenter le marché intérieur dans ce secteur. Seuls 8 des 27 États membres se sont conformés aux règles et un certain nombre d'États membres viennent d'être sanctionnés pour ne pas avoir respecté les règles du précédent paquet ferroviaire.  Si nous voulons un plan de relance vert et durable, nous devons fournir des outils pour l'obtenir. Parmi ceux-ci, le transport ferroviaire est au premier plan".

Caroline Nagtegaal, députée européenne du groupe Renew Europe et rapporteure fictive sur le dossier des redevances d'utilisation des infrastructures portuaires, a conclu :

"En ces temps difficiles, la mesure temporaire concernant les redevances d'infrastructure portuaire est la bienvenue pour les armateurs et apporte en même temps la flexibilité nécessaire aux ports européens".

La balle est maintenant dans le camp du Conseil européen, qui devra décider s’il est d’accord avec la position du Parlement européen ou s’il déclenche la procédure de deuxième lecture. 

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Goleanu Lucian

Tel : +32 2 283 40 20
Mob : +32 474 09 14 39
Mots-clés :
  • Press Release,
  • TRAN :: Transports et tourisme,
  • Week News