Renew Europe
La reprise des transports et du tourisme est vitale pour notre reprise économique européenne après la crise du COVID-19
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
13.05.2020

La reprise des transports et du tourisme est vitale pour notre reprise économique européenne après la crise du COVID-19

Le groupe Renew Europe au Parlement européen se félicite de la communication de la Commission européenne sur le tourisme et les transports, qui vise à réduire l'impact de la crise COVID-19 sur l'un des secteurs les plus touchés de notre économie. La reprise des transports et du tourisme est vitale pour nos citoyens et nos entreprises, car les entreprises du secteur du tourisme sont confrontées à une crise de liquidité aiguë en raison de pertes de revenus atteignant 50% pour les hôtels et restaurants, 85% pour les voyagistes, les agences de voyage et transport ferroviaire longue distance et 90% pour les croisières et les compagnies aériennes.

Le financement mis à disposition par la Commission européenne doit être utilisé efficacement par les États membres, qui devraient élaborer des stratégies de relance complètes pour aider les régions les plus gravement touchées par la crise.

José Ramón Bauzà Díaz (Ciudadanos, Espagne), eurodéputé, coordinateur du groupe Renew Europe au sein de la commission des transports et du tourisme et membre du groupe de pilotage du groupe de travail sur le tourisme (TTF) de la commission TRAN du Parlement européen, a déclaré que l'UE devait aller encore plus loin et élaborer un mécanisme de gestion de crise à activer le cas échéant :

« Aujourd'hui est une journée importante. Nous apprécions les efforts de la Commission pour mettre en place des mesures coordonnées, des normes communes et une approche commune de l'UE, dans le cadre du plan de relance de l'UE après l’éclosion du COVID-19. Nous considérons cela comme une première étape afin de rassurer les citoyens sur le fait que voyager dans n'importe quel État membre de l'UE sera possible et sûr cet été. De nos jours, plus que jamais, nous devons renforcer la confiance entre les voyageurs et les entreprises. Par conséquent, Renew Europe invite la Commission à élaborer davantage un mécanisme de gestion de crise, y compris une stratégie à court, moyen et long terme pour le secteur du tourisme de l'UE, afin de pouvoir répondre non seulement aux actuels, mais également aux défis futurs. Nous devons garantir que personne n'est laissé pour compte et que le secteur du tourisme de l'UE sortira de cette crise plus fort qu'auparavant. »

Les passagers et les voyageurs sont également fortement touchés par la crise du Corona virus, les vols ayant été annulés et les frontières fermées. Renew Europe se félicite de la recommandation de la Commission visant à rendre les bons de voyage, acceptés sur base volontaire, plus attrayants, ce qui pourrait être avantageux pour les entreprises et les clients, mais les droits des passagers doivent être préservés:

Dita Charanzová, vice-présidente du PE (ANO, République tchèque), coordinatrice du Groupe Renew Europe au sein de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs et rapporteur fictif sur la directive concernant la directive sur le Paquet voyages a ajouté :

« Nous saluons vivement les recommandations de la Commission et appelons tous les États membres et les agences de voyage à les mettre en œuvre immédiatement et à respecter le droit de l'UE.

Renew Europe soutient les droits européens des passagers. Ils devraient recevoir leurs remboursements. Les compagnies aériennes et les agences de voyages peuvent offrir des bons, mais cela doit se faire sur une base volontaire. J'encourage les entreprises à inciter les consommateurs à choisir et à faire confiance aux bons, notamment en leur accordant une valeur de crédit plus élevée. Les consommateurs doivent réfléchir à ce qui est le mieux pour chacun, mais ce choix doit être le leur et ils doivent être informés de leurs droits. »

Jan-Christoph Oetjen (FDP, Allemagne), eurodéputé, rapporteur fictif de Renew Europe sur les droits des passagers aériens, a conclu :

« Nous nous félicitons que la Commission ait repris bon nombre de nos idées pour rendre les bons plus attrayants, comme les couvrir par une protection appropriée contre l'insolvabilité et ait adopté l'idée de bons de crédit qui pourraient être remboursables à un stade plus précoce si le passager ou le voyageur le demande. Cependant, une recommandation reste une recommandation et ne représente pas une approche commune contraignante de l'UE. Par conséquent, nous appelons la Commission à suivre de près les actions des États membres concernant leur éventuelle application de cette recommandation, dont le but ultime devrait être de protéger les droits de nos passagers et de nos consommateurs, tout en soutenant notre secteur des transports et du tourisme. »

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Goleanu Lucian

Tel : +32 2 283 40 20
Mob : +32 474 09 14 39
Mots-clés :
  • Press Release,
  • TRAN :: Transports et tourisme,
  • Week News