Renew Europe
Renew Europe salue l'action ferme de la Commission européenne contre la Pologne
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
29.04.2020

Renew Europe salue l'action ferme de la Commission européenne contre la Pologne

Renew Europe a tenu aujourd'hui un échange de vues en ligne avec Věra Jourová, vice-présidente de la Commission européenne chargée des valeurs et de la transparence, et Didier Reynders, commissaire européen à la justice, pour discuter des derniers développements concernant l'état de la démocratie et l'État de droit dans plusieurs États membres et les aspects liés à la conditionnalité du prochain budget de l'UE pour les 7 prochaines années. Renew Europe salue la décision de la Commission d'engager aujourd'hui des procédures d'infraction contre le gouvernement polonais dans le but de préserver l'indépendance judiciaire du pays et a exprimé sa profonde inquiétude quant à la décision du gouvernement polonais de maintenir les élections présidentielles le 10 mai avec une réforme de la loi électorale jugée inconstitutionnel en soi.

Le président du groupe Renew Europe, Dacian Cioloş, député européen (PLUS, Roumanie), a déclaré :

« De façon inquiétante, la Pologne a pris un virage dangereux en prenant des mesures concertées pour politiser le système juridique de leur pays. Cela va à l'encontre des principes fondamentaux de l'état de droit dont la pierre angulaire est un système judiciaire libre et équitable. Cette étape d'une autre procédure d'infraction contre la Pologne était malheureusement très nécessaire et je salue les commissaires Věra Jourova et Didier  Reynders de l'avoir préconisé. »

« Renew Europe est à l'avant-garde de la défense de l'État de droit et fera tout ce qui est en son pouvoir pour garantir que l'UE reste une communauté de valeurs. L'UE devrait utiliser pleinement les outils à sa disposition pour sauvegarder la démocratie et garantir le respect de l'État de droit en toutes circonstances, notamment en subordonnant le financement de l'UE à l'adhésion à ce principe. Par ailleurs, nous sommes également préoccupés par une législation potentiellement régressive qui restreindrait la santé et les droits sexuels et génésiques, ainsi que l'éducation sexuelle des enfants. »

« Nous continuerons de suivre de près la situation en Pologne, ses citoyens méritent mieux et nous avons l'intention de maintenir la pression sur le Conseil et la Commission pour qu'ils répondent de manière adéquate et rapide ».

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Sándor Blasko

Tel : +32 2 283 00 89
Mob : +32 483 04 97 89
Mots-clés :
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Leader Press releases and news