Renew Europe
La période de transition pour la nouvelle PAC apportera de la stabilité au secteur agricole durement touché par le Covid-19
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
28.04.2020

La période de transition pour la nouvelle PAC apportera de la stabilité au secteur agricole durement touché par le Covid-19

Aujourd'hui, la commission de l'agriculture et du développement rural a voté le règlement dit transitoire, essentiel pour garantir la poursuite du soutien au secteur agricole à la lumière de la nouvelle politique agricole commune (PAC), qui ne sera pas en place à temps pour la mise en œuvre en janvier 2021. La rapporteure Elsi Katainen a adopté l'approche selon laquelle, en particulier en cette période de crise, il est essentiel de maintenir les règles de la PAC actuelles pour les deux prochaines années afin de fournir aux agriculteurs une sécurité, une prévisibilité et une certitude légale suffisantes.

Elsi Katainen, rapporteure, a déclaré : « Ma principale priorité a toujours été de garder ce dossier sur la bonne voie et dans les délais a , d'autant plus que cela sera dans le meilleur intérêt des agriculteurs en ces temps de crise. Les agriculteurs ont besoin de prévisibilité, de stabilité et de continuité financière et d'un horizon clair pour les deux prochaines années. »

Le rapport de Mme Katainen envoie également un message clair en ce qui concerne la nécessité d'un budget solide et demande plus de flexibilité aux États membres pour un cofinancement plus élevé ainsi que la capacité de faire davantage en matière de mesures agroenvironnementales. Par ailleurs, il reflète la demande accrue de mesures de marché pour faire face à la situation perturbée causée par le Covid-19, proposant des mesures fiscales nationales moins complexes permettant aux États membres de mettre en œuvre des mesures d'aide d'État plus efficaces pendant la période de transition.

« À une époque de grande incertitude, nous avons besoin de règles claires et d'un financement solide - il est évident que nous ne pouvons pas faire plus avec moins. Les États membres doivent être en mesure de se préparer à la nouvelle PAC en temps opportun et avec des ressources suffisantes au cours de cette période de transition. Les producteurs alimentaires ne peuvent pas travailler dans un cadre de ‘vieilles règles, moins d'argent’ », a-t-elle conclu.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Birte Grages

Tel : +32 2 283 45 32
Mob : +32 475 63 59 07
Mots-clés :
  • AGRI :: Agriculture ,
  • Press Release,
  • Week News