Renew Europe
Le haut représentant Josep Borrell doit clarifier les allégations selon lesquelles le rapport du SEAE a été édulcoré à la demande de la Chine
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
27.04.2020

Le haut représentant Josep Borrell doit clarifier les allégations selon lesquelles le rapport du SEAE a été édulcoré à la demande de la Chine

Les députés du groupe Renew Europe au Parlement européen ont pris l'initiative d'organiser une lettre transpartisane au haut représentant Josep Borrell, réclamant des éclaircissements quant aux allégations selon lesquelles un rapport du SEAE, sur la désinformation chinoise concernant le COVID19, a été édulcoré à la demande du gouvernement chinois.

Bart Groothuis, député européen, ancien expert en cybersécurité au ministère néerlandais de la Défense et l'un des premiers députés européens à avoir sonné l'alarme, est à l’initiative de cette lettre et a déclaré :

« Je suis profondément préoccupé par les informations selon lesquelles le Service européen pour l'action extérieure (SEAE) a reçu comme instruction d’édulcoré son évaluation des campagnes de désinformation chinoises. Si cela est avéré, il s’agit d’un problème très grave. Les informations fournies par le SEAE doivent être fondées sur des faits, et non sur des pressions politiques ou la contrainte exercée par aucun acteur non européen tel que la Chine. Aujourd'hui, nous avons exhorté Josep Borrell à clarifier ce qui s'est exactement passé. Il nous faut des réponses de façon urgente. La Chine ne devrait pas empêcher la publication des documents de l'UE. »

Hilde Vautmans, députée européenne, coordinatrice AFET de Renew Europe et rapporteure du Parlement européen sur la Chine a déclaré :

« L’Europe doit forger une relation de travail étroite avec la Chine, mais nous ne serons pas des partenaires sans discernements. Nous avons besoin d'une clarification urgente en ce qui concerne les allégations formulées ce week-end. La Chine doit être totalement transparente concernant l'épidémie de COVID-19 et partager toute information pertinente concernant le virus, et non le contraire. Le COVID-19 représente un défi mondial commun. Toute information supplémentaire concernant l'origine ou la cause première du COVID-19 pourrait nous aider à prévenir une épidémie similaire à l'avenir et est donc dans notre intérêt mutuel. »

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Mots-clés :
  • AFET :: Affaires étrangères ,
  • Press Release