Renew Europe
Applications COVID-19 sur le traçage des contacts : les députés européens de Renew Europe demandent un débat parlementaire pour débattre d’une approche européenne
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
15.04.2020

Applications COVID-19 sur le traçage des contacts : les députés européens de Renew Europe demandent un débat parlementaire pour débattre d’une approche européenne

Au cours des dernières semaines, plusieurs autorités, entreprises et chercheurs des États membres ont travaillé au développement d'applications de recherche des contacts dans le cadre de la réponse à la pandémie de COVID-19. Renew Europe souhaite lancer un débat public et politique approfondi sur les aspects pratiques et éthiques de l'utilisation de ces applications, et appelle donc à un débat urgent au Parlement européen sur la question.

Bien que nous reconnaissions que les technologies de pointe puissent potentiellement être un élément important de notre réponse à la pandémie, notre groupe souhaite voir une approche européenne coordonnée, et de préférence une application européenne unique, à déployer dans tous les États membres. Une transparence totale sera essentielle en ce qui concerne le processus décisionnel, les intérêts (commerciaux) particuliers et les aspects techniques, afin de garantir que les citoyens européens gagnent en confiance envers de tels systèmes qui peuvent être perçus comme trop intrusifs.

Renew Europe souhaite que des garanties adéquates assurent la sécurité des données des utilisateurs européens et que les fournisseurs de l'application fonctionnent exclusivement en vertu du droit de l'UE et ne soient pas potentiellement exposés à des sommations de pays tiers les obligeant à partager les données collectées dans le cadre du système. Les autres questions essentielles auxquelles il faut répondre sont de savoir si les données sont stockées de manière centralisée dans le cloud ou sur les appareils individuels; si l'utilisation de l'application est volontaire ou obligatoire, et si nous pouvons atteindre le pourcentage nécessaire pour l'adoption de l'application (~ 60%) afin que le système fonctionne. Enfin, nous devons nous garantir que ces applications de traçage soient utilisées de manière strictement temporaire et uniquement dans le but pour lequel elles ont été développées.

Sophie in 't Veld, députée européenne, coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission des libertés civiles, a déclaré :

"Si la technologie peut nous aider à lutter contre la pandémie, nous devons l'accepter. Mais même, ou en particulier, en temps de crise, nous devons être vigilants et tenir compte de l'impact sur notre société libre. Les décisions sont prises à la hâte. Une telle prise de décision nécessite une transparence totale afin de permettre un examen public. Les applications de traçage ne sont pas un simple problème technique, elles soulèvent de nombreuses questions éthiques importantes. Par conséquent, Renew Europe appelle à un débat en plénière du Parlement européen."

 

 

Note aux rédactions :

¹ Ces applications de traçage des contacts peuvent envoyer des alertes aux personnes qui ont été proches d'une personne infectée, afin que ces personnes puissent décider de se mettre en quarantaine d’elles-mêmes.

² Renew Europe organisera un webinaire en présence d’un éventail d'experts afin de débattre de tous les aspects des applications de traçage Corona. Plus de détails sur l'événement en ligne seront disponibles plus tard.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Sándor Blasko

Tel : +32 2 283 00 89
Mob : +32 483 04 97 89
Mots-clés :
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release