Renew Europe
‘L'initiative d’investissement en réaction au coronavirus’ est un bon point de départ, mais une action à l'échelle de l'UE doit suivre
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
26.03.2020

‘L'initiative d’investissement en réaction au coronavirus’ est un bon point de départ, mais une action à l'échelle de l'UE doit suivre

Au cours de la session plénière extraordinaire d’aujourd’hui, les membres de Renew Europe du Parlement européen soutiendront ‘l’initiative d’investissement en réaction au coronavirus’ de la Commission européenne, qui mettra 37 milliards d’euros de fonds de cohésion à la disposition des États membres pour contribuer à lutter contre les effets de la crise du COVID-19. Les nouvelles mesures visent, entre autres, à soutenir les PME en atténuant les graves pénuries de liquidités et en renforçant les investissements dans les produits et services nécessaires pour soutenir par exemple les services de santé. Elles permettent, entre autres modifications, d'étendre le champ d'application du Fonds de solidarité de l'UE aux urgences de santé publique. Alors que Renew Europe salue vivement l'engagement de la Commission européenne à lutter contre cette pandémie et donnera son accord à ses propositions, des mesures plus concrètes et à l'échelle de l'UE devront suivre prochainement afin de répondre de façon globale à cette crise.

Susana Solis Perez, députée européenne, rapporteure fictive de Renew Europe sur les deux dossiers REGI, a déclaré :

« En ces temps difficiles, nous devons montrer une Europe unie et je pense que le train de mesures proposé par la Commission est un bon premier pas dans la bonne direction, mais ce n'est pas suffisant. C'est pourquoi, au nom de l'équipe REGI de Renew Europe, nous envoyons une lettre au commissaire Ferreira pour souligner les points que nous considérons les plus importants pour les modifications attendues à venir. Les fonds doivent être suffisamment flexibles pour fournir une assistance aux systèmes de santé, aux PME et réduire autant que possible l'impact négatif sur l'emploi. »

Ondřej Knotek, député européen, coordinateur de la commission du développement régional, a ajouté :

"Ces mesures sont une réponse positive et indispensable à la crise du COVID-19 qui met notre système de soins de santé et notre économie sous haute pression. Une réponse européenne forte et globale est plus que jamais nécessaire. L'UE doit diriger et coordonner étroitement la réponse des États membres et leur donner autant de flexibilité que possible afin d’éviter les effets négatifs sur nos systèmes de soins de santé et sur notre économie. Renew Europe est prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour accélérer les décisions le cas échéant. "

Les mesures, qui seront adoptées aujourd'hui, apporteront également une flexibilité supplémentaire pour orienter l'utilisation de l'actuel Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) en insérant la ‘crise de santé publique’ comme un incident permettant aux États membres d'accorder une compensation financière par le biais de fonds communs de placement pour les pêcheurs et les producteurs d'aquaculture pour les pertes économiques - comme cela est déjà prévu pour les incidents climatiques ou environnementaux.

Pierre Karleskind, député européen, président de la commission de la pêche du Parlement européen, a déclaré :

« Le premier paquet de la Commission européenne est un bon début et pourrait être utile dans certains pays pour les secteurs de la pêche et de l'aquaculture. Néanmoins, nous devons travailler sur davantage de mesures, telles que les arrêts temporaires d’activités pour les pêcheurs et les aquaculteurs qui doivent interrompre leurs activités en raison de la crise, ainsi que sur les aides au stockage. Nous avons besoin de ces secteurs pour garantir une alimentation saine à l'ensemble de l'Union, en particulier pendant cette crise difficile. »

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Birte Grages

Tel : +32 2 283 45 32
Mob : +32 475 63 59 07
Mots-clés :
  • Press Release,
  • REGI :: Développement régional