Renew Europe
COVID19: Renew Europe appelle l'UE à montrer sa puissance de feu
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
20.03.2020

COVID19: Renew Europe appelle l'UE à montrer sa puissance de feu

Renew Europe, qui a créé cette semaine un groupe de travail interne sur le COVID-19, a écrit aujourd'hui à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et au président du Conseil, Charles Michel, décrivant un certain nombre de mesures complémentaires qui pourraient être prises par l'Union européenne afin de lutter contre la pandémie de coronavirus et toutes ses conséquences.

Les membres du groupe de travail de Renew Europe, composé de la présidence du groupe, de ses coordinateurs et des députés européens, se sont réunis hier via vidéoconférence. Se félicitant des mesures prises jusqu'à présent par la Commission européenne, la BCE, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le groupe a analysé les mesures complémentaires qui pourraient contribuer à sauver des vies et à atténuer les conséquences économiques et sociales de la pandémie. Au-delà de ces premières propositions supplémentaires, Renew Europe continue de travailler sur des mesures à moyen et long terme.

 

Commentant les derniers développements et les prochaines étapes nécessaires, Dacian Cioloş, président de Renew Europe, a déclaré aujourd'hui :

« Bien que nous soutenions les actions décrites jusqu'à présent par la Commission européenne et la BCE, nous pensons que nous pouvons faire davantage au niveau européen, à court terme, tant sur les aspects sanitaires qu'économiques de cette crise.

Nous devons utiliser les cadres existants pour transférer les patients entre les territoires, afin de garantir que chaque citoyen européen reçoive le traitement d'urgence dont il a besoin, en cas de montée subite des cas dans une région. Nous devons agir ensemble afin de garantir que nos personnels de santé obtiennent l'équipement dont ils ont besoin et que les citoyens disposent d'informations claires et correctes sur la pandémie. »

« Le moment est venu pour l’UE de démontrer sa puissance de feu. Si nous nous félicitons des récentes mesures économiques annoncées par la BCE, elles doivent être renforcées par les ministres des finances comme une réponse immédiate supplémentaire à la crise. Nous exhortons le Conseil à approuver la proposition des titres adossés à des obligations souveraines et à mettre en place un nouvel instrument dédié au COVID-19 au sein du mécanisme européen de stabilité afin de mobiliser des moyens financiers importants dotés d’une conditionnalité ciblée. Cet instrument de 500 milliards d'euros a la puissance de feu nécessaire pour faire face à l'impact économique de la pandémie. »

 

Veuillez trouver ici la lettre adressée à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et au président Charles Michel.

 

 

Notes aux rédactions:

 

ANNEXE DES ACTIONS SUPPLÉMENTAIRES CLÉS NÉCESSAIRES POUR LUTTER CONTRE LE COVID19

 

o Sauver des vies grâce à la solidarité et à une meilleure coordination du secteur de la santé :

- Transporter entre États membres tout patient atteint du COVID-19 nécessitant un traitement d'urgence et éviter de toute pénurie de soins médicaux et de traitement.

- Fournir aux citoyens et aux professionnels de la santé un point d'information numérique où ils peuvent trouver toutes les informations pertinentes relatives à l'épidémie de coronavirus dans toutes les langues disponibles.

- Fournir des informations plus claires pour les citoyens et établir un groupe de travail spécial contre la désinformation dans le cadre de notre effort en matière de santé.

- Prendre des mesures visant à travailler activement au développement de l'interopérabilité des systèmes de soins de santé de l'UE, en créant une task force sur la santé dans l'UE.

 

o Un bazooka pour sauvegarder l'économie européenne :

- Les ministres des finances des pays de la zone euro devraient approuver la proposition des titres adossés à des obligations souveraines et mettre en place un nouvel instrument dédié au COVID-19 au sein du mécanisme européen de stabilité afin de mobiliser des moyens financiers importants dotés d’une conditionnalité ciblée. Cet instrument de 500 milliards d'euros a la puissance de feu nécessaire pour faire face à l'impact économique de la pandémie.

   *Des financements supplémentaires importants pour soutenir la mise en œuvre par les États membres de programmes de protection de l'emploi tels que les régimes de chômage partiel, afin d’éviter le licenciement des travailleurs et minimiser les pertes d'emplois si les États membres manquaient de moyens pour le faire eux-mêmes.

   *Utiliser les 4 milliards d'euros d'argent frais mis de côté dans le budget 2020 de l'UE pour les crises et les événements imprévus afin d'atténuer les effets négatifs de la pandémie de COVID-19.

 

o Une armée de volontaires pour l'action communautaire:

- Le corps européen de solidarité devrait être déployé pour contribuer aux efforts de première ligne visant à contenir et à combattre la pandémie. Cela pourrait aller de l'aide aux efforts de recherche des contacts au soutien des ONG et des organisations caritatives, qui soutiennent les groupes vulnérables pendant les mesures d'auto-isolement, par exemple la livraison de ravitaillement aux personnes âgées, la mise en place de lignes d'information nationales, etc.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Mots-clés :
  • ECON :: Affaires Economiques et Monétaires,
  • ENVI :: Environnement, santé publique et sécurité alimentaire,
  • Press Release,
  • TRAN :: Transports et tourisme,
  • Leader Press releases and news