Renew Europe
Renew Europe appelle la Commission à accélérer la création d'un organisme de lutte contre le blanchiment d'argent.
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
04.03.2020

Renew Europe appelle la Commission à accélérer la création d'un organisme de lutte contre le blanchiment d'argent.

Les coordinateurs de Renew Europe pour les commissions des libertés et des affaires économiques ont appelé Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne, à accélérer la création d'un organe européen de lutte contre le blanchiment d'argent.

A l’issue des travaux menés par la commission spéciale sur les délits financiers, la fraude et l'évasion fiscales (TAX3) au Parlement européen au cours de son dernier mandat, Renew Europe croit fermement en la création d'une autorité centrale de surveillance de la lutte contre le blanchiment de capitaux (LBC) dotée d'une juridiction à l'échelle de l'UE.

Les règles fiscales existantes ne sont pas en mesure de suivre la vitesse croissante de l'économie et le système de surveillance actuel est extrêmement fragmenté et la coopération entre les autorités nationales compétentes est faible et inefficace. Il est également établi qu’environ 1% de la richesse de l’Europe est impliquée dans des activités financières suspectes, ce qui équivaut au budget annuel de l’UE.

Sophie in ’t Veld, eurodéputée, coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE), a déclaré :

"La mise en œuvre de la législation anti-blanchiment par les États membres est pathétique. Nous devons reconnaître que la surveillance et l'application nationales sont inadéquates. Étant donné que nous assistons à une suite de scandales dans le domaine du blanchiment d'argent, les États membres doivent se rendre compte qu'ils ne peuvent plus résoudre ce problème au niveau national. Par conséquent, une autorité de surveillance européenne dotée d'une juridiction à l'échelle de l'UE est indispensable. "

Luis Garicano, eurodéputé, coordinateur de Renew Europe au sein de la commission des affaires économiques et monétaires (ECON), a déclaré :

"La coopération entre les autorités nationales compétentes est médiocre et inefficace. Nous avons besoin de nouveaux systèmes européens en phase avec la vitesse croissante de l'économie"

 

Note aux rédaction :

Veuillez trouver la lettre envoyée à Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne, ici.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Vidal Sans David

Tel : +32 2 283 22 31
Mob : +32 470 891 264
Mots-clés :
  • ECON :: Affaires Economiques et Monétaires,
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release