Renew Europe
Intelligence artificielle - Made in Europe: La chance de l'UE de devenir un leader technologique mondial
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
11.02.2020

Intelligence artificielle - Made in Europe: La chance de l'UE de devenir un leader technologique mondial

A la veille de la publication du Livre blanc de la Commission européenne sur l'intelligence artificielle, Renew Europe est le premier groupe politique à présenter une vision globale de l'utilisation de l'IA en Europe, compte tenu des principales implications politiques pour la législature actuelle. Le document de position publié aujourd'hui sera présenté lors de notre réunion du groupe à la vice-présidente exécutive de la Commission européenne, Margrethe Vestager et au commissaire au marché intérieur, Thierry Breton, qui supervise la transition numérique du continent et renforce la souveraineté technologique de l'Europe.

Notre groupe est convaincu que l'IA peut apporter une énorme contribution pour améliorer la vie des citoyens européens et favoriser la prospérité au sein de l'UE. Néanmoins, des législations nationales différentes nous empêcheraient d'atteindre cet objectif. C'est pourquoi nous proposons des capacités d'investissement, une infrastructure de données, la recherche et la définition de normes éthiques communes à réguler au niveau européen. Notre objectif est d'établir un cadre qui permette le développement d'une IA fiable, éthiquement responsable et techniquement solide. Cela devrait inclure des actions législatives selon les besoins, en commençant par des mesures obligatoires pour empêcher les pratiques qui pourraient porter atteinte aux libertés et droits fondamentaux.

Andrus ANSIP, membre de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs a déclaré :

"La définition d'une approche européenne commune de l'IA est nécessaire pour éviter que les États membres prennent des mesures nationales qui aboutiront à un cadre européen fragmenté au lieu d'un marché unique. Comme nous le savons, l'IA est une question de données. La disponibilité des données est essentielle pour des systèmes de formation sur l'IA. Rendre davantage de données disponibles et améliorer la façon dont les données sont utilisées est essentiel pour relever les défis sociétaux, contribuer à des sociétés plus vertes, plus saines et plus prospères."

Nicola BEER, membre de la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie, a ajouté :

"L'intelligence artificielle est notre porte d'entrée vers un avenir prospère et florissant. C'est une technologie clé que l'Europe doit exploiter si elle veut rester l'une des plus grandes économies au monde et surtout pour nous aider à agir en tant qu'acteur mondial.

Créons des normes européennes élevées sur la base de nos valeurs afin de garantir la transparence et la responsabilité de l'IA envers les citoyens du monde entier. C'est le seul moyen d'apporter une réponse globale ambitieuse aux États-Unis et à la Chine. Soyons juste. Faisons les choses correctement !"

Stéphane SÉJOURNÉ, membre de la commission des affaires juridiques, a expliqué :

"La souveraineté numérique de l'Union dépendra des efforts que nous déployons pour développer notre compétitivité sur le plan technologique et garantir un modèle de société conforme à nos valeurs. Notre groupe politique sera attaché à défendre un cadre opérationnel reposant sur ces deux dimensions fondamentales lors des prochains débats sur la stratégie européenne en matière d'Intelligence artificielle".  

Dragoş TUDORACHE, membre de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures a conclu

"Avec des objectifs renouvelé, axés sur l'avenir numérique et l'environnement - les défis et les opportunités les plus importants du siècle - l'Union européenne dispose d'une occasion unique de faire les choses correctement et de jouer un rôle de premier plan sur la scène mondiale en matière d'intelligence artificielle. Nous devons donner l'exemple au niveau mondial en créant un environnement dans lequel l'intelligence artificielle européenne peut à la fois prospérer et soutenir le bien commun et les droits et libertés de nos citoyens. Nous pouvons y parvenir grâce à une approche de la réglementation qui soit à l'épreuve du temps, échelonnée et différenciée. En parallèle, nous devons nous coordonner dans des forums internationaux tels que l'OCDE ou le G20 avec des partenaires partageant les mêmes idées, afin d'imprimer notre vision européenne sur l'avenir mondial de l'intelligence artificielle".

 

Veuillez cliquer ici pour notre document d'orientation.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Sándor Blasko

Tel : +32 2 283 00 89
Mob : +32 483 04 97 89
Mots-clés :
  • IMCO :: Marché intérieur et protection des consommateurs,
  • ITRE :: Industrie, recherche et énergie,
  • JURI :: Affaires juridiques,
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures