Renew Europe
Renew Europe: les droits des enfants doivent être au cœur de toutes les politiques de l'UE
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
26.11.2019

Renew Europe: les droits des enfants doivent être au cœur de toutes les politiques de l'UE

La plénière du Parlement européen a adopté aujourd'hui une résolution commémorant le 30e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant. La résolution souligne que l'intérêt supérieur de l'enfant devrait constituer une considération primordiale dans toutes les politiques de l'UE, étant donné que 100 millions d'enfants vivent en Europe, ce qui représente un cinquième de la population de l'UE.

Malheureusement, dans le monde de 2019, les enfants demeurent un groupe vulnérable, souvent victime de violence, d'abus, d'exploitation et de discrimination. Les députés ont donc invité la présidente élue, Mme von der Leyen, à mettre l'accent sur leur protection en désignant un représentant spécial de l'Union européenne pour toutes les questions européennes et les domaines politiques liés à l'enfance. L'éradication du travail des enfants, l'élimination de toutes les formes de violence à l'égard des enfants et la lutte contre la pauvreté des enfants doivent être les pierres angulaires de la nouvelle stratégie de la Commission visant à protéger et à soutenir les enfants. Renew Europe continuera à réclamer plus d'investissements dans l'amélioration des soins de santé, de l'éducation et du bien-être des enfants afin d'investir dans notre avenir commun.

Hilde Vautmans, députée européenne (Open VLD, Belgique) a commenté à l’issue du vote :
"Le 30e anniversaire de la Convention des droits de l'enfant est une bonne occasion de signaler que les droits des enfants sont importants. Une résolution ferme sur les droits des enfants était vraiment nécessaire, car il y a encore trop d'enfants vulnérables dans le monde. Près d'une victime sur quatre de la traite des êtres humains enregistrée dans l'Union européenne est un enfant, un enfant sur dix dans le monde est impliqué dans le travail des enfants et la moitié de la population réfugiée dans le monde sont des enfants. Malgré les progrès réalisés depuis l'adoption de la Convention, nous ne pouvons ignorer que ces chiffres sont effrayants. Par conséquent, nous devons poursuivre nos efforts jusqu'à ce que chaque enfant jouisse de tous leurs droits, en particulier les plus vulnérables, sans laisser personne pour compte."

Dragoş Pîslaru, député européen (USR/PLUS, Roumanie) a déclaré :

"Cette résolution représente notre ferme engagement à poursuivre le travail des Nations Unies commencé par les dirigeants du monde il y a 30 ans, en vue de mettre fin à la pauvreté des enfants et de garantir les droits de tous les enfants. Mais il reste encore beaucoup à faire. Créons un avenir meilleur pour nos enfants en investissant dans leur bien-être et leur prospérité économiques, en s'attaquant aux causes profondes de la pauvreté et de l'exclusion des enfants. Seule une stratégie à long terme et la mise en œuvre d'une garantie pour l'enfance permettront à l'Union européenne de progresser et de garantir les droits de tous les enfants de l’Union européenne et au-delà."

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Sándor Blasko

Tel : +32 2 283 00 89
Mob : +32 483 04 97 89
Mots-clés :
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release