Renew Europe
Renew Europe défendra fermement les priorités définies par le Parlement pour le Cadre financier pluriannuel 2021-2027
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
10.10.2019

Renew Europe défendra fermement les priorités définies par le Parlement pour le Cadre financier pluriannuel 2021-2027

Renew Europe (RE) a joué un rôle actif dans l’élaboration de la résolution commune sur le prochain cadre financier pluriannuel (CFP) adopté aujourd’hui à Bruxelles en session plénière du Parlement européen, et défendra fermement cette position. Il était essentiel que le Parlement communique sa position avant le prochain sommet du Conseil européen des 17 et 18 octobre 2019.

Renew Europe se battra pour un mécanisme fort garantissant l’État de droit et veillera à ce que le CFP renforce la compétitivité à long terme de l’UE. En outre, pour Renew Europe, le CFP sera un outil crucial dans la lutte contre le changement climatique, notamment pour atteindre pleinement les objectifs de l'accord de Paris. Notre groupe insiste sur la nécessité de réformer le système des ressources propres en relation avec les politiques de l'UE et de mieux tenir compte des résultats pour cibler les dépenses futures ainsi que sur la création d'une valeur ajoutée européenne. Le groupe RE est prêt à préserver les prérogatives du Parlement et souhaite que les négociations interinstitutionnelles soient lancées le plus rapidement possible.

Dacian Ciolos, président de Renew Europe, a déclaré:

« L’Union européenne a besoin de perspectives politiques, mais aussi de perspectives budgétaires. Le budget européen, ce ne sont pas que des chiffres, c’est une vision politique, une vision de la valeur ajoutée de l’Europe. Dans cette négociation, le Président du Parlement aura à porter en notre nom une ambition forte pour le budget, car ce Parlement a une ambition forte pour l’Europe ».

Valérie HAYER (Renaissance, France), coordinatrice de Renew Europe à la commission des budgets (BUDG) et corapporteure pour la réforme des ressources propres, a ajouté:

«Nous envoyons un message clair au Conseil européen avant le sommet des 17 et 18 octobre: nous sommes prêts, nous vous attendons autour de la table. Le Parlement demande un cadre de dépenses ambitieux. Le Parlement s'est prononcé en faveur d'un budget plus protecteur du climat, en adéquation avec les engagements de la Présidente-élue de la Commission Ursula von der Leyen. Le Green Deal sera un grand chantier qui nécessitera des efforts budgétaires, à la fois sur les dépenses et les recettes.»

Moritz KÖRNER (FDP, Allemagne), rapporteur fictif de Renew Europe pour le MFF, a conclu:

 «Engagé dans la défense de l’Etat de droit et de la démocratie, Renew Europe aura pour objectif premier de veiller à ce que le prochain CFP contienne un mécanisme d’État de droit protégeant le budget européen lorsque la protection des intérêts financiers de l’UE ne peut être assurée par l’Etat membre bénéficiaire. La Hongrie souhaite opposer son veto au prochain CFP si les paiements sont liés à des critères d’état de droit. Pour Renew Europe, il est nécessaire que les versements du budget de l'UE soient liés à un critère d'État de droit. Et sans Renew Europe, il n'y aurait pas de majorité pour le CFP ».

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Laude Yannick

Tel : +32 2 284 31 69
Mob : +32 495 22 78 37
Mots-clés :
  • BUDG :: Budgets ,
  • Press Release,
  • Leader Press releases and news