Renew Europe
Budget européen 2020: le groupe Renew Europe veut faire respecter l'engagement des 20% pour le climat.
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
12.09.2019

Budget européen 2020: le groupe Renew Europe veut faire respecter l'engagement des 20% pour le climat.

Le groupe Renew Europe au Parlement européen a adopté sa position sur le projet de budget 2020. La priorité numéro un du groupe sera de veiller au respect de l’objectif de 20% de dépenses liées à la préservation du climat. Le projet de budget de la Commission ne permet pas d’atteindre cet objectif : 3,5 milliards d’euros manquent à l’appel. Les coupes que le Conseil souhaite appliquer éloignent encore un peu plus l’UE de son engagement. Pour le respecter, ces crédits supplémentaires doivent abonder le budget sur des lignes contribuant à lutter contre le réchauffement climatique. 

Le groupe Renew veut s’assurer que plus de fonds seront alloués à la transition vers une économie plus durable, respectueuse de la nature et des êtres humains. Pour Valérie HAYER (Renaissance, France), coordinatrice du groupe pour les affaires budgétaires : 

 “Les catastrophes environnementales touchant notre planète sont alarmantes — des feux de forêt à la fonte des glaces en passant par les vagues de chaleurs. En mai dernier, les citoyens ont exprimé leurs inquiétudes vis-à-vis du changement climatique. Ils attendent de l’Union qu’elle agisse. En adoptant cette position forte aujourd’hui, Renew Europe exhorte les institutions européennes à respecter les engagements qu’elles ont pris pour la protection du climat. Il s’agit de l’une des premières actions concrètes que nous entreprenons pour notre planète depuis les élections européennes, et certainement pas la dernière.”

Renew Europe s’assurera également que les fonds liés au climat soient équitablement répartis sur l’ensemble du territoire de l’Union. L'eurodéputée roumaine Clotilde ARMAND (Uniunea Salvați România, Roumanie), qui négociera le dossier au nom du groupe, a ajouté :

"Tout le monde en Europe ne part pas du même point de départ sur les questions climatiques. Les pays de l’Est notamment ne bénéficient pas suffisamment des fonds européens liés à la nouvelle économie. Cela doit changer. Nous allons nous battre pour une répartition géographique plus juste des fonds destinés au climat et à la recherche. Ces questions ne doivent pas créer une nouvelle fracture entre l’Est et l’Ouest. Ce serait une catastrophe pour l’Europe, et pour le climat.”

Pour Pascal CANFIN (Renaissance, France), Président de la commission parlementaire de l'Environnement et auteur d’un avis sur le projet de budget 2020, le vote du budget 2020 sera aussi un signal pour les discussions à venir sur le cadre financier des sept prochaines années. La semaine passée, la commission de l'Environnement a voté son rapport demandant à ce que 40% des dépenses du prochain budget pluriannuel contribue à la protection du climat. 

Nils TORVALDS (Svenska folkpartiet, Finlande), le coordinateur du groupe sur les questions environnementales a ajouté: "Nous prenons la crise climatique très au sérieux. Les objectifs actuels doivent être atteints. Nous sommes clairs là-dessus. Sinon à quoi cela servira-t-il d'en poser de nouveaux, plus ambitieux, dans le prochain cadre financier pluriannuel?"

Les discussions avec les autres groupes commenceront la semaine prochaine. Le Parlement adoptera sa position au mois d'octobre et les négociations avec le Conseil seront engagées par la suite.

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Laude Yannick

Tel : +32 2 284 31 69
Mob : +32 495 22 78 37

 

 

Mots-clés :
  • BUDG :: Budgets ,
  • Climate change,
  • Press Release