Renew Europe
European Parliament report on EU4Health programme agreed
Choose your language :
  • Français
  • English
13.11.2020

European Parliament report on EU4Health programme agreed

The COVID-19 crisis underlined how the European Union has so far been unable to protect its citizens effectively in the area of health. From the start, Renew Europe MEPs have called upon the Commission to draw the conclusions: we need to be better prepared for sanitary crises, coordinate the cross-border response and have the tools for research and acquisition of vaccines and medication to ensure they are accessible to all Europeans. The crisis also laid bare the shortcomings of health systems in some member states, particularly in the field of prevention and health promotion.

The immediate result is EU4Health, a stand-alone programme to put health systems and general health policies more firmly on the European radar. Today, the European Parliament has finalised its position on the EU4Health programme, improving the focus on areas Renew Europe also highlighted.

ENVI shadow rapporteur MEP Véronique Trillet-Lenoir (Liste Renaissance, FR) explains: “This is a step towards a strengthened European Union of Health, based on the concept of global health, and allowing us to meet the challenge of reducing health inequalities in Europe.”

The deal reached on the MFF, after a lot of pressure from the European Parliament, tripled the budget for EU4Health to €3.4 billion. “A tangible improvement, because if funded correctly, EU4Health would greatly benefit our citizens”, argues MEP Nicolae Ştefănută (Uniunea Salvați România, RO), who reported on the file in the BUDG committee: “If there is a lesson to be learned after the pandemic it is this: the EU must do better on health. EU4Health is the first programme going in that direction, but this should be only the start of a 'Union of Health'. I am happy that the European Parliament succeeded in reducing the cuts made by the European Council in July and bring the EU4Health budget closer to its ambitions.”

Chrysoula Zacharopoulou (Liste Renaissance, FR), rapporteur in the FEMM committee, adds:

 “I am particularly happy that sexual and reproductive health and rights are recognized as part of this programme. Including gender and sex variables in our public health policies is the sine qua non to fill in the knowledge gap regarding women’s health. This programme is a crucial step towards a fair and more inclusive Europe for health.”

 

----------------------

 

Le rapport du Parlement européen sur le programme EU4Health a été approuvé

 

La crise de la COVID-19 a souligné à quel point l'Union européenne n'a pas été en mesure jusqu'à présent de protéger efficacement ses citoyens dans le domaine de la santé. Dès le début, les députés européens de Renew Europe ont demandé à la Commission de tirer les conclusions suivantes : nous devons mieux être préparés aux crises sanitaires, coordonner la réponse transfrontalière et disposer des outils de recherche et d'acquisition de vaccins et de médicaments pour qu'ils soient accessibles à tous les Européens. La crise a également mis en évidence les lacunes des systèmes de santé de certains États membres, notamment dans le domaine de la prévention et de la promotion de la santé.

Le résultat immédiat est EU4Health, un programme autonome visant à mieux faire connaître les systèmes de santé et les politiques générales de santé en Europe. Aujourd'hui, le Parlement européen a finalisé sa position sur le programme EU4Health, en mettant davantage l'accent sur les domaines qu’avait également souligné Renew Europe".

Véronique Trillet-Lenoir (Liste Renaissance, FR), eurodéputée et rapporteure fictive d'ENVI explique : "Il s’agit d’un pas vers une Union européenne de la santé renforcée, basée sur le concept de santé mondiale, et qui nous permet de relever le défi de la réduction des inégalités de santé en Europe".

L'accord conclu sur le CFP, à l’issue de fortes pressions du Parlement européen, a permis de tripler le budget de EU4Health, qui s'élève désormais à 3,4 milliards d'euros. Cela représente une amélioration tangible, car s'il est financé correctement, EU4Health profitera grandement à nos citoyens", affirme Nicolae Ştefănută (Uniunea Salvați România, RO), député européen qui a dressé un rapport sur le dossier en commission BUDG : "S'il y a une leçon à tirer de la pandémie, c'est celle-ci : l'UE doit faire davantage en matière de santé. EU4Health est le premier programme allant dans ce sens, mais ce ne devrait être que le début d'une ‘Union de la santé’. Je me félicite que le Parlement européen ait réussi à réduire les coupes effectuées par le Conseil européen en juillet et ait rapproché le budget de EU4Health de ses ambitions".

Chrysoula Zacharopoulou (Liste Renaissance, FR), rapporteure de la commission FEMM, ajoute :

"Je suis particulièrement heureuse que la santé et les droits sexuels et génésiques soient reconnus dans le cadre de ce programme. L'intégration des variables de genre et de sexe dans nos politiques de santé publique est la condition sine qua non afin de combler le déficit de connaissances concernant la santé des femmes.

Ce programme représente une étape cruciale vers une Europe de la santé plus juste et plus inclusive".

 

 

For more information, please contact

Vincent Stuer

Mob : +32 473 29 04 43
Tags :
  • ENVI :: Environment, Public Health and Food Safety,
  • Press Release,
  • Week News