Renew Europe
Brexit: Renew Europe backs European Parliament resolution, calls on the UK Government to outline operational alternatives to the backstop.
Choose your language :
  • Français
  • English
18.09.2019

Brexit: Renew Europe backs European Parliament resolution, calls on the UK Government to outline operational alternatives to the backstop.

The Renew Europe Group in the European Parliament has today given its full support to the resolution drafted by the Parliament’s Brexit Steering Group addressing the ongoing Article 50 negotiations.

The resolution re-affirms the position of the European Parliament taken in its last mandate on a number of issues, from support for reform of the UK’s “settled status” scheme for EU27 nationals in the UK, to solidarity with the people of Ireland and the need to defend the Irish peace process.

The Parliament indicates that it would support an extension of the period provided for in Article 50 if there are reasons and a purpose for such an extension, so long as the work and functioning of the EU institutions are not adversely affected.

The Parliament’s resolution also highlights the UK Government’s decision to shut down the UK Parliament and calls on the UK Government to come forward with operational written proposals outlining their alternative arrangements for a safety net to secure an open border on the island of Ireland. MEPs note that should the UK withdraw from the EU without an agreement, this would be entirely the responsibility of the UK Government.

The President of the Renew Europe Group, Dacian Cioloș MEP and the European Parliament’s Brexit Coordinator, Guy Verhofstadt MEP today commented on the ongoing Brexit negotiations:

 

Dacian Cioloș MEP, President of the Renew Europe Group, commented;

“The closing down of the British Parliament is an affront to democracy. I am sure that if this had happened in an eastern or central European country, we would today be debating here the initiation of an article 7 procedure addressing the breach of the rule of law.”

“Many say that the EU wants Britain out of the Union. I can never agree to this. I will never stop believing that Britain's rightful place is at the heart of the European project, not on the side-lines.”

“Today we are faced with three options for any Brexit; the best is to agree on the Withdrawal agreement, as the least disruptive way out and laying best foundation for close future relationship. A no deal exit would be a disaster for all, the EU and UK. A new extension, for me, can only be delivered if there is a clear purpose.”

“On Ireland, we must remember we are defending a peace process above all else. Our determination to stand with the people of Ireland and Northern Ireland is absolute. You have our solidarity.“

“Above all, we now have to end the uncertainty. People who used their EU citizenship should not now be punished for the choices of extremist politicians. We should altogether move forward to deliver the Europe we need with a clarified relationship with the U.K.”

 

Guy Verhofstadt MEP, Brexit Coordinator for the European Parliament, speaking today in the debate said:

“The British Parliament may be shut down, the European Parliament is not! So next time the Eurosceptics here want to make a ridiculous comparison with the Soviet Union, from now on they can point their finger to Westminster, instead of Strasbourg or Brussels.”

“Brexit is a very bad idea, but had at least one positive effect: making the European project popular again in the 27 other countries, and even in Britain, as nearly 40 of the elected 73 British MEPs are Remainers.”

 “The British government must implement an automatic registration of our EU citizens living there. Instead of playing the angry Hulk, he should be more inspired by another character, the caring nanny, Mrs. Doubtfire.”

 “The European Parliament will never accept the UK can have all the advantage of free trade, and not aligning with our ecological, health & social standards. We are not stupid! We will not kill our own companies, economy, single market. We will never accept ‘Singapore by the North Sea’!” 

“We all know Mr Cameron wanted to use Brexit to solve a division in the Conservative party. His little adventure ended with huge divisions in British society. Be sure of one thing: we will never let Brexit divide Europe and the European project.”  

 

ENDS

 

The European Parliament resolution on Brexit can be viewed here.

 

----------------------------------------------------------------------------------

Brexit : Renew Europe soutient la résolution du Parlement européen et invite le gouvernement du Royaume-Uni à proposer des solutions de remplacement opérationnelles au backstop.

 

Renew Europe au Parlement européen a pleinement soutenu aujourd'hui la résolution proposée par le groupe de pilotage du Brexit sur les négociations en cours au titre de l'article 50.

La résolution réaffirme la position adoptée par le Parlement européen lors de son dernier mandat sur un certain nombre de questions, allant du soutien de la réforme du dispositif britannique du "statut de résident" pour les ressortissants de l'UE27 au Royaume-Uni, à la solidarité avec les citoyens irlandais et la nécessité de défendre le processus de paix irlandais.

Le Parlement indique qu'il soutiendrait une prolongation du délai prévu à l'article 50 s’il y avait des raisons et un but pour une telle prolongation, dans la mesure où le travail et le fonctionnement des institutions de l'UE ne sont pas compromis.

La résolution du Parlement met également en exergue la décision du gouvernement britannique de fermer le Parlement britannique et l'invite à présenter des propositions écrites opérationnelles décrivant leurs dispositions de rechange pour le filet de sécurité afin de garantir la libre circulation à la frontière avec l'île d'Irlande.  Si le Royaume-Uni se retire de l'UE sans accord, cela relèvera entièrement de la responsabilité du gouvernement britannique, constatent les députés.

Dacian Cioloș, président de Renew Europe et Guy Verhofstadt, coordinateur du Parlement européen pour le Brexit, ont commenté aujourd'hui les négociations en cours sur le Brexit :

Dacian Cioloș, Président de Renew Europe, a déclaré :

"La fermeture du Parlement britannique est un affront à la démocratie. Je suis sûr que si cela se produisait dans un pays d'Europe centrale ou orientale, nous débattrions aujourd'hui de l'instauration d'une procédure en vertu de l'article 7 visant à lutter contre la violation de l'Etat de droit."

“Nombreux sont ceux qui disent que l'UE veut que la Grande-Bretagne sorte de l'Union. Je ne pourrai jamais accepter cela. Je ne cesserai jamais de croire que la place qui revient à la Grande-Bretagne est celle au cœur du projet européen et non sur le banc de touche."

"Nous sommes aujourd'hui confrontés à trois options pour tout Brexit; le mieux est de s’entendre sur l’accord de retrait, qui constitue la solution la moins perturbante et la meilleure base pour de futures relations étroites. Une sortie sans accord serait un désastre pour tous, l’UE et le Royaume-Uni. La nouvelle extension, selon moi, ne peut être accordée que s'il existe un objectif clair."

"En ce qui concerne l’Irlande, nous devons nous rappeler que nous défendons un processus de paix avant tout. Notre détermination à nous tenir aux côtés des peuples d'Irlande et d'Irlande du Nord est absolue. Vous avez notre solidarité."

"Avant tout, nous devons maintenant mettre fin à l'incertitude. Les personnes qui ont utilisé leur citoyenneté européenne ne devraient pas être punies maintenant pour les choix des politiciens extrémistes. Nous devrions travailler tous ensemble pour construire une Europe dont nous avons besoin avec une relation clarifiée avec le Royaume-Uni."

Guy Verhofstadt, Coordinateur du Brexit pour le Parlement européen, a déclaré aujourd'hui lors du débat :

"Le Parlement britannique est peut-être fermé, mais pas le Parlement européen ! La prochaine fois que les eurosceptiques voudront faire une comparaison ridicule avec l'Union soviétique, ils pourront désormais pointer du doigt Westminster, au lieu de pointer Strasbourg ou Bruxelles."

"Le Brexit est une très mauvaise idée, mais il a au moins eu un effet positif : redonner au projet européen une nouvelle popularité dans les 27 autres pays et même en Grande-Bretagne, près de 40 des 73 eurodéputés britanniques élus veulent rester dans l’UE."  

"Le gouvernement britannique doit mettre en place un enregistrement automatique de nos citoyens européens vivant là-bas. Au lieu de jouer Hulk en colère, il devrait s’inspirer davantage d’un autre personnage, la nounou bienveillante, Mme Doubtfire."

"Le Parlement européen n'acceptera jamais que le Royaume-Uni puisse bénéficier de tous les avantages du libre-échange sans respecter nos normes écologiques, sanitaires et sociales. Nous ne sommes pas stupides ! Nous ne tuerons pas nos propres entreprises, notre économie, notre marché unique. Nous n'accepterons jamais ‘Singapour à la mer du Nord’ !"

"Nous savons tous que M. Cameron voulait utiliser le Brexit pour résoudre une division au sein du parti conservateur. Sa petite aventure s'est terminée par d'énormes divisions au sein de la société britannique. Soyez certain d'une chose : jamais nous ne laisserons le Brexit diviser l'Europe et le projet européen."

 

La résolution du Parlement européen sur le Brexit peut être consultée ici.

 

 

 

For more information, please contact

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Tags :
  • Leader Press releases and news,
  • Press Release